Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre environnement - Air extérieur - Comprendre
Inacceptable ! La CE retire les « paquets » air et économie circulaire
par Pierre Courbe - 16 décembre 2014
Nous venons de l’apprendre, la Commission Junkers vient de retirer le « paquet Air » et le « paquet Economie circulaire » qui visaient, le premier, à s’attaquer à la pollution atmosphérique et son cortège de conséquences importantes sur la santé de la population et le second, à convertir l’Europe à une économie plus circulaire et promouvoir le recyclage dans les États membres. C’est tout simplement incompréhensible et inacceptable pour les acteurs de la santé et de l’environnement, mais aussi pour les acteurs économiques qui investissent dans ces créneaux d’avenir. Rappelons que l’économie circulaire est un concept central du redéploiement industriel wallon.

Le 18 décembre 2013, la Commission européenne annonçait en grandes pompes un nouveau « train de mesures en faveur de la qualité de l’air en Europe ».

La nécessité d’une action politique forte est difficilement contestable dès lors que l’on est conscient que « la mauvaise qualité de l’air coûte plus cher en vies humaines que les accidents de la route, ce qui en fait la première cause de décès prématuré lié à l’environnement dans l’UE ».

Un an plus tard, la nouvelle Commission présidée par Monsieur Juncker vient de retirer ce « paquet air », sans tambours ni trompettes.

Une telle marche arrière de ce niveau est totalement incompréhensible. Sur le plan politique, tout d’abord, le message adressé à la population est désastreux : alors que les dernières élections ont montré la poussée de l’euroscepticisme, l’abandon de ces mesures montre clairement que la Commission prend plus en compte les intérêts de certains lobbies industriels que ceux de la population.

Sur le fond, on voit mal quels arguments justifient pareille remise en cause du travail du précédent exécutif. Pour la directive sur la qualité de l’air, les études d’impact ont montré que les mesures proposées permettaient d’éviter 58 000 décès prématurés par an et de préserver près de 120 000 km2 d’écosystèmes des pollutions à l’azote. Sur le plan économique, les gains pour les systèmes de santé publique vont de 40 à 140 milliards d’euros suivant les hypothèses envisagées. De plus, les coûts sur les secteurs les plus touchés par ces mesures, à savoir l’agriculture et les raffineries, sont marginaux.

Quant à la directive visant à stimuler l’économie circulaire, elle aurait permis, selon les études de la Commission sortante, de créer 580 000 emplois. Elle aurait également offert une solution séduisante et efficace à la forte dépendance de l’Europe aux importations de matières premières.

Un point de vue partagé par la Fédération belge des entreprises de gestion de l’environnement (Fege), où l’on rappelle que onze pays, dont la Belgique, et plusieurs fédérations d’entreprises ont écrit à la Commission pour lui demander de ne pas abandonner ce projet. Le paquet qui a été présenté était loin d’être parfait et un certain nombre d’éléments et d’objectifs devraient être affinés, mais il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. En Belgique, par exemple, l’interdiction de mise en décharge de certains déchets existe depuis plusieurs années. Il serait logique qu’une telle mesure soit imposée au niveau européen, sans quoi on continuera à avoir des pays qui mettent plus de 80 % de leurs déchets en décharge.

Bref, la Commission Junkers nous montre là son côté radicalement conservateur et passéiste qui, par crainte, facilité et soucis de défendre les intérêts d’industries d’hier sacrifie la santé des populations européennes et les perspectives de redéploiement économique dans des secteurs d’avenir.

Voir aussi :
Pour un environnement sain : un nouveau dossier d’IEW vient de paraître
par Alain Geerts - 7 décembre 2016
Pour une environnement sain. Susciter le changement pour diminuer l’exposition à la pollution de l’air et aux perturbateurs endocriniens est le (...)
Les rues « canyons », des hotspots locaux de pollution de l’air
par Alice Burton - 29 juillet 2016
La pollution de l’air constitue un problème majeur dans la société actuelle, tant sur le plan environnemental que sur un plan sanitaire. Les (...)
L’OMS adopte une résolution historique sur la pollution de l’air
par Alain Geerts - 2 juin 2015
L’Assemblée mondiale de la Santé qui vient de se terminer a pris plusieurs « résolutions et décisions historiques » dont une sur la pollution de l’air. (...)
1.460.000.000.000 d’euros : le coût annuel de la pollution de l’air en Europe !!
par Fil d’infos et actualité - 28 avril 2015
Selon la première étude réalisée à ce sujet pour la Région européenne de l’OMS, le coût économique des quelque 600 000 décès prématurés et maladies (...)
Le soleil brille. « Les enfants, on reste à l’intérieur !! »
- 8 avril 2015
Le printemps est là, le soleil revient... et la pollution de l’air aussi ! C’est le même scénario chaque année, et les mêmes questions, et les mêmes (...)
Les aéroports, source importante de pollution de l’air
par Alain Geerts - 25 février 2015
La presse vient de récemment mettre en évidence les résultats d’études portant sur la pollution de l’air autour des aéroports en se concentrant plus (...)
Pollué, l’air de Bruxelles ? Non peut-être !!
par Alain Geerts - 13 février 2015
Ne manquez pas cette brève vidéo qui vous indique de manière claire et précise la médiocre qualité de l’air dans le quartier européen bruxellois et aux (...)
Diesel et oxydes d’azote : histoire d’une dérive
par Pierre Courbe - 8 décembre 2014
« En dépit d’améliorations considérables au cours des dernières décennies, l’Europe est encore loin d’atteindre des niveaux de qualité de l’air qui ne (...)
Villes, pollutions et santé : des solutions existent, mais...
par Fil d’infos et actualité - 7 juillet 2014
Le journal En Marche, édition nationale vient de paraître. Vous y trouverez une page environnement très bien documentée qui est consacrée à la (...)
L’avenir de la Wallonie serait « dans l’air » ? Donnez votre avis !
par Gaelle Warnant - 3 juillet 2014
Gros chantier de la précédente législature, le Plan Air-Climat-Energie (PACE) est soumis à enquête publique. Un document stratégique qui nous concerne (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP