Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre environnement - Agents chimiques - Comprendre
Le Ministre Borsus entendra-t-il ses parlementaires : la Belgique ne doit plus autoriser le glyphosate !
par Valérie Xhonneux - 27 juin 2016

Depuis plusieurs mois, la saga autour du glyphosate fait rage, et nous avons pu observer les passes d’armes entre les autorités européenne, fédérale et régionales. La position de la députée européenne Frédérique Ries (parlementaire MR), est claire : pas de renouvellement d’autorisation de cette substance. Hier, la proposition de résolution visant la suppression du glyphosate en Wallonie était discutée au Parlement. Le député Patrick Lecerf (MR) intervenant dans le débat a également indiqué le soutien de son groupe à la philosophie générale du texte. Dans un souci de cohérence, nous appelons le Ministre fédéral de l’Environnement à ne pas soutenir la réautorisation du glyphosate lors du vote prévu demain !

Les députés wallons ont voté hier soir une proposition de résolution demandant au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour assurer la fin de l’utilisation du glyphosate sur notre territoire. Inter-Environnement Wallonie (IEW) et Nature & Progrès (N&P) saluent cette initiative politique, qui répond tant à la demande des citoyens qu’aux constats de terrain : les impacts des pesticides sur la santé des agriculteurs, des riverains, sur la qualité des eaux de surface et souterraine et sur la biodiversité, notamment.

Ce vote s’aligne sur celui des députés européens qui demandaient l’application de restrictions strictes pour l’utilisation du glyphosate, notamment une interdiction d’utilisation sur les espaces publics et par les particuliers, ainsi que des restrictions importantes au niveau agricole dès lors que des alternatives existent, ce qui le cas pour l’essentiel des utilisations de cet herbicide total.

Nous constatons que tant au niveau Européen, par la voix de Frédérique Ries, qu’au niveau Wallon, la position adoptée par les députés MR est de soutenir la volonté de suppression d’utilisation du glyphosate. L’objection du groupe MR wallon, qui l’a amené à s’abstenir plutôt qu’à voter en faveur de la résolution, ne porte en effet que sur l’absence de phase transitoire pour l’utilisation du glyphosate par les particuliers.

IEW et N&P appellent donc le Ministre Borsus à prendre en compte l’avis des citoyens comme l’ont fait d’autres parlementaires MR et à ne pas soutenir la réautorisation du glyphosate lors du vote européen prévu demain.

Contact

  • Valérie Xhonneux - Chargée de mission - Inter-Environnement Wallonie : 081 390 763
  • Marc Fichers - Secrétaire général - Nature & Progrès : 081 303 690
Voir aussi :
MENACE SUR LE CERVEAU – Agir pour protéger les enfants des produits chimiques qui menacent le développement cérébral
par Valérie Xhonneux - 7 mars 2017
CHEM Trust publie aujourd’hui un rapport qui montre comment les produits chimiques présents dans l’alimentation et les produits de consommation (...)
Perturbateurs endocriniens : nouvel échec de Bruxelles
par Fil d’infos et actualité - 1er mars 2017
La Commission européenne renonce, pour la troisième fois, à soumettre au vote son projet de réglementation de ces produits chimiques dangereux (...)
Pollution de l’air : au-delà de la météo, agir enfin sur les causes !
par Céline Tellier - 8 décembre 2016
La Belgique subit depuis ce mardi un pic de pollution sur l’ensemble de son territoire. Inter-Environnement Wallonie tient à rappeler qu’au-delà (...)
Duel de réputation : Bayer / Monsanto
par Alain Geerts - 6 octobre 2016
« La fusion entre la firme allemande Bayer, celle qui a inventé l’aspirine, et l’américain Monsanto étonne. Si Bayer a bonne réputation, celle de (...)
Soirées : « Agir pour la santé dans l’environnement »
par Valérie Xhonneux - 4 octobre 2016
Notre santé et celle de l’environnement sont intimement liées. Nos conditions et modes de vie ont un impact sur notre environnement (pollution de (...)
Participez d’ici le 28 juillet à l’enquête publique sur les perturbateurs endocriniens
par Valérie Xhonneux - 18 juillet 2016
Le 15 juin, la Commission Européenne a présenté sa proposition de critères d’identification des perturbateurs endocriniens. Adoptés tels quels, ils ne (...)
Glyphosate : le principe de précaution jeté aux orties
par Valérie Xhonneux - 1er juillet 2016
La Commission a annoncé ce 28 juin qu’elle prolongeait pour 18 mois l’autorisation de mise sur le marché du glyphosate. Si la déception est de mise (...)
Perturbateurs endocriniens : les ministres DOIVENT, ce vendredi, obliger la Commission à se conformer à la décision de la Cour de Justice !
par Valérie Xhonneux - 4 mars 2016
Ce vendredi 4 mars a lieu le Conseil des ministres de l’environnement européen. Son agenda prévoit un point de discussion sur les critères (...)
Bisphénol A : Liberté pour l’entreprise, Egalité pour les seuls Français !
par Valérie Xhonneux - 1er octobre 2015
L’interdiction française d’utilisation du BPA dans les contenants alimentaires n’a pas ravi l’industrie, on s’en doute. Mais les tentatives des lobbys (...)
La nourriture des rats de laboratoire fausse les études de santé publique
par Fil d’infos et actualité - 19 juin 2015
Selon une étude réalisée par l’équipe du chercheur Gilles-Eric Séralini, la nourriture des rats de laboratoire serait contaminée aux OGM, pesticides et (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP