Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre environnement - Air extérieur - Positions
Bilan du workshop « Réchauffement climatique et santé » de ce 7 avril.
par Véronique Paternostre - 8 avril 2008
Inter Environnement Wallonie y était et vous résume l’après midi...

En ce 60 ème anniversaire de l’OMS, de nombreux Etats ont relayé le message de l’OMS en organisant des évènements de différentes natures. En Belgique ce sont le SPF Santé Publique, Sécurité de la chaine alimentaire et Environnement et le SPF Politique Scientifique qui organisaient à Bruxelles un colloque sur le sujet.

Introduction politique

C’est le ministre fédéral de l’environnement, Paul Magnette qui a ouvert la séance en rappelant que face aux changements climatiques, le coût de l’inaction était terrible. Qu’une coordination forte et ambitieuse était nécessaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Mais que -premier bémol- il n’était pas facile de communiquer et de mobiliser sur des modifications à apporter au quotidien (consommations énergétiques, mobilité) par opposition à des catastrophes ponctuelles. D’autre part, que les améliorations structurelles nécessaires au niveau de la gestion de nos modes de vie n’auraient pas lieu avant 10 ou 15 ans. Et qu’enfin, peu de mesures efficaces pouvaient être prises sans coordination avec nos voisins ; et que c’était vraiment au niveau européen qu’il fallait agir.

Vraiment, le début du discours est à saluer. Cependant, nous regrettons les bémols aussi tôt évoqués qui semblent limiter les actions à mettre en place chez nous. Or il est impératif d’agir aussi au niveau local et fédéral pour limiter les changements climatiques, et s’y adapter !

Panel scientifique large et varié

Les nombreuses interventions qui ont suivi ont présenté les résultats d’études scientifiques visant à montrer (ou démonter) les liens entre changements climatiques et santé. Depuis les pollens en passant par les tiques, les maladies animales et la surveillance de la mortalité en relation avec les vagues de chaleur ; les orateurs nous ont fait voyager !

Ces échanges entre scientifiques sont nécessaires car ils révèlent à nouveau les liens entre disciplines et facteurs étudiés. Les lieux d’échanges entre chercheurs de disciplines et/ou d’institutions différentes font manifestement défaut.

Qu’en retenir ?

Les changements climatiques ne sont pas « juste une histoire de climat », loin s’en faut. Leurs impacts déjà présents, à venir et projetés sont interdépendants et ce sont des facteurs environnementaux, climatiques, socio-économiques et d’aménagement du territoire qui interviennent. Il était bon de montrer la complexité des processus.

Le 11 11 11 a rappelé par ailleurs qu’il était nécessaire de développer les capacités d’adaptation de tous mais surtout des systèmes les plus vulnérables (sur le plan économique, social, politique et environnemental) en améliorant les services, systèmes de santé, qualité de vie , bonne gouvernance, systèmes d’information... Ce qui passe inévitablement par une réduction drastique de nos émissions de GES, nous pays industriels pollueurs historiques.

Que regretter ?

Même si un orateur a quand même mentionné qu’il n’était pas trop tard et qu’on devait travailler à limiter nos émissions, la question des effets « colatéraux » (mais directement positifs) sur la santé des mesures de prévention des émissions de GES n’a pas été évoquée. Encourager les modes doux, mieux isoler et ventiler les bâtiments, éviter l’air conditionné avec l’éco-construction... sont des exemples de mesures qui agissent directement sur la santé : surcharge pondérale chez les jeunes, qualité de l’air intérieur et extérieur profitent de ces mesures.

Pour limiter la casse, nous devons réduire de 50% nos émissions au niveau mondial, et agir sur le transport, le tertiaire et les économies d’énergie est donc une nécessité. Pour être encouragées, ces mesures devraient être évaluées en terme de santé publique (bien être de la population, coûts, mortalité) ; ce qui permettrait probablement de faire évoluer les discussions politiques vers des plans ambitieux et la prise de mesures fortes... avant qu’il ne soit trop tard.

N’empêche, en constatant que dans la salle, les « policy-makers » régionaux et communautaires « compétents » en matière de santé, d’environnement et d’aménagement du territoire étaient sous-représentés (pour ne pas dire absents), il y a de quoi s’inquiéter car sans coordination, concertation ni dialogue... nous ne pourrons vraiment pas grand chose face aux changements climatiques, leur mitigation et l’adaptation de notre société.

Voir aussi :
Pour un environnement sain : un nouveau dossier d’IEW vient de paraître
par Alain Geerts - 7 décembre 2016
Pour une environnement sain. Susciter le changement pour diminuer l’exposition à la pollution de l’air et aux perturbateurs endocriniens est le (...)
Les rues « canyons », des hotspots locaux de pollution de l’air
par Alice Burton - 29 juillet 2016
La pollution de l’air constitue un problème majeur dans la société actuelle, tant sur le plan environnemental que sur un plan sanitaire. Les (...)
L’OMS adopte une résolution historique sur la pollution de l’air
par Alain Geerts - 2 juin 2015
L’Assemblée mondiale de la Santé qui vient de se terminer a pris plusieurs « résolutions et décisions historiques » dont une sur la pollution de l’air. (...)
1.460.000.000.000 d’euros : le coût annuel de la pollution de l’air en Europe !!
par Fil d’infos et actualité - 28 avril 2015
Selon la première étude réalisée à ce sujet pour la Région européenne de l’OMS, le coût économique des quelque 600 000 décès prématurés et maladies (...)
Le soleil brille. « Les enfants, on reste à l’intérieur !! »
- 8 avril 2015
Le printemps est là, le soleil revient... et la pollution de l’air aussi ! C’est le même scénario chaque année, et les mêmes questions, et les mêmes (...)
Les aéroports, source importante de pollution de l’air
par Alain Geerts - 25 février 2015
La presse vient de récemment mettre en évidence les résultats d’études portant sur la pollution de l’air autour des aéroports en se concentrant plus (...)
Pollué, l’air de Bruxelles ? Non peut-être !!
par Alain Geerts - 13 février 2015
Ne manquez pas cette brève vidéo qui vous indique de manière claire et précise la médiocre qualité de l’air dans le quartier européen bruxellois et aux (...)
Inacceptable ! La CE retire les « paquets » air et économie circulaire
par Pierre Courbe - 16 décembre 2014
Nous venons de l’apprendre, la Commission Junkers vient de retirer le « paquet Air » et le « paquet Economie circulaire » qui visaient, le premier, à (...)
Diesel et oxydes d’azote : histoire d’une dérive
par Pierre Courbe - 8 décembre 2014
« En dépit d’améliorations considérables au cours des dernières décennies, l’Europe est encore loin d’atteindre des niveaux de qualité de l’air qui ne (...)
Villes, pollutions et santé : des solutions existent, mais...
par Fil d’infos et actualité - 7 juillet 2014
Le journal En Marche, édition nationale vient de paraître. Vous y trouverez une page environnement très bien documentée qui est consacrée à la (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP