Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Activités domestiques - Agir
C’est fin : le canada interdira les biberons contenant du biphenol A !
par Véronique Paternostre - 6 novembre 2008
Mi octobre, les études commandées par le gouvernement canadien ont donnés leurs résultats.

Même si les niveaux d’exposition au BPA [1] chez les nourrissons étaient inférieurs à ceux qui entraînent des effets, le Canada a préféré interdire ces produits en raison « des incertitudes soulevées par d’autres études sur les effets potentiels du bisphénol A à faibles concentrations », indique le ministère canadien dans sa communication mi octobre 2008.

Le Canada deviendra ainsi le premier pays au monde à réglementer cette substance. En avril, le gouvernement canadien avait déjà annoncé son intention d’interdire les biberons contenant du BPA et des chaînes de distribution avaient commencé à retirer ces produits de la vente.

La nouvelle réglementation vise à interdire l’importation et la vente des biberons en polycarbonate qui contiennent du BPA, ainsi que la publicité sur ces produits. Le gouvernement canadien prendra également des mesures pour limiter les quantités de BPA rejetées dans l’environnement et consacrera une somme de 1,7 million de dollars (1,05 million d’euros) sur 3 ans pour les projets de recherche sur le bisphénol A.

Parcontre, en Europe...

Selon un communiqué du 22 octobre [2] , l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), ne juge pas nécessaire de réviser les doses journalières acceptables d’ingestion de bisphénol A (BPA).

Suite à la réalisation d’une étude d’évaluation des risques pour le BPA publiée en janvier 2007, l’EFSA a fixé une dose journalière acceptable (DJA) de 0,05 milligramme/kg (poids corporel) correspondant à une quantité de cette substance pouvant être ingérée chaque jour sans poser de risque pour la santé.

Or, une étude publiée le 16 septembre dernier dans la revue JAMA (Journal of the american medical association) [3] a suggéré un lien entre la présence de taux urinaires élevés de BPA et l’augmentation du risque de souffrir de pathologies cardiovasculaires, de dysfonctionnement des enzymes du foie et du diabète de type 2 chez l’adulte. Fin septembre, la Commission européenne a demandé à l’EFSA d’évaluer les conclusions de ces travaux.

Dans son avis, l’EFSA indique que cette étude ne contient pas d’informations sur l’exposition à long terme au BPA pourtant nécessaires pour d’établir une corrélation avec le développement de maladies chroniques. Les taux élevés en BPA dans l’urine des volontaires résulteraient, selon l’EFSA, du hasard ou de l’exposition à d’autres facteurs non identifiés. « La révision des doses journalières acceptables de BPA n’apparaît donc pas nécessaire », conclut-elle.

Les scientifiques britanniques notaient toutefois dans leur étude que « l’exposition permanente et étendue au BPA par la nourriture mais aussi l’eau potable, l’exposition cutanée et l’inhalation des poussières d’habitation, apparaît évidente au regard de la présence de taux détectables de BPA chez plus de 90% de la population américaine ».

Pour en savoir plus

Voir sur ce portail les articles :

- Le Canada prend des mesures à l’égard du bisphénol A

- Biberons en plastiques : l’inquiétude monte !

notes :

[1] Le BPA est une substance chimique utilisée pour la conception de plastiques que l’on retrouve notamment dans les biberons, les bouteilles et les films de protection internes des boîtes de conserve.

[2] lire l’avis (en anglais)

[3] lire la publication (en anglais)

Voir aussi :
Enclencher la transition vers un monde plus sain pour nos enfants !
par Valérie Xhonneux - 13 mars 2017
L’Organisation mondiale de la santé vient de publier deux nouveaux rapports sur les conséquence dramatique de la pollution de l’environnement sur la (...)
Quelle tactique quand les tiques attaquent ?
par Fil d’infos et actualité - 10 avril 2014
Tout qui pratique la randonnée (ou d’autres activités) en pleine nature n’a pu échapper aux tiques, ces bestioles peu ragoûtantes qui se gavent de (...)
« Peut être utilisé en agriculture bio » : oui, mais...
- 8 juillet 2013
Le Cuprex Garden d’Aveve est préconisé pour lutter contre diverses maladies cryptogamiques (provoquées par des champignons) des plantes. Sont visés (...)
Pub et santé : aiguiser l’esprit critique des jeunes
par Fil d’infos et actualité - 12 juin 2013
Les jeunes sont une cible marketing privilégiée des industriels, notamment pour des produits peu recommandés pour leur santé. Développer leur esprit (...)
Une meilleure sécurité des consommateurs
par Fil d’infos et actualité - 24 mai 2013
Un renforcement de la coopération dans l’Union pour une meilleure sécurité des consommateurs. En 2012, les États membres ont adopté au total 2 278 (...)
Banc solaire aussi dangereux que le tabac et l’amiante
par Alain Geerts - 5 décembre 2012
La Fondation contre le Cancer lance une campagne pour mettre les consommateurs en garde contre les bancs solaires. Elle demande l’enregistrement (...)
Lingettes bébé et santé
- 21 novembre 2012
Source : le blog de santé-habitat.be Attention aux lingettes contenant du phénoxyéthanol, encore appelé « phénoxytol » ou « EGPhE ». Une étude (...)
Ce 19 novembre : la journée des toilettes
par Alain Geerts - 19 novembre 2012
L’organisation chaque année depuis dix ans le 19 novembre d’une journée mondiale des toilettes a contribué à lever quelque peu le tabou sur un sujet (...)
Les allumeurs du dimanche
par Karine Thollier - 15 septembre 2012
L’incinération de déchets à domicile, une pratique du passé ? Pas encore, hélas... Il y a fort à parier que certains de nos lecteurs en ont été témoins (...)
Ta mer en tong
par Alain Geerts - 6 juin 2012
Du 8 juin au 1er septembre 2012, Eau de Paris expose des objets pas tout à fait comme les autres au Pavillon de l’Eau à Paris. En accueillant « Ta (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP