Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Activités domestiques - Comprendre
Des biberons enfin sains... aux USA ; l’Europe reste sceptique !
- 9 mars 2009
La lutte contre l’utilisation de Bisphénol A dans les biberons, commencée au Canada, vient d’obtenir une nouveau succès : selon l’Agence France Presse, « les fabricants de biberons renoncent à utiliser du Bisphénol-A » aux Etats-Unis. Mais qu’attend donc l’Europe ?

WASHINGTON 06/03 (AFP)

Les six plus gros fabricants américains de biberons vont cesser de vendre aux Etats-Unis des produits contenant du Bisphénol-A, un composé chimique que des études ont lié à des problèmes de développement du cerveau des nouveau-nés, selon un communiqué.

 Cette décision a été annoncée jeudi soir par l’Attorney General (ministre de la Justice) de l’Etat du Connecticut, Richard Blumenthal. Ce dernier, avec ses homologues des Etats du New Jersey et du Delaware, avaient écrit en octobre 2008 à ces industriels pour leur demander de volontairement renoncer à utiliser du Bisphénol-A (BPA) dans la fabrication des biberons.

"Les six principaux fabricants de biberons - Avent, Disney First Years, Gerber, Dr. Brown, Plaxtex et Evenflow - ont accepté de volontairement bannir le BPA de leurs biberons ce qui constitue une victoire majeure pour la santé publique", écrit M. Blumenthal dans un communiqué.  "Des indications scientifiques grandissantes montrent que même de faibles quantités de BPA sont néfastes aux systèmes reproductif, neurologique et immunitaire", poursuit-il.

 L’étude la plus probante avait été publiée en 2008 par des toxicologues des Instituts nationaux de la santé (NIH) qui avaient fait valoir que cette substance utilisée dans la fabrication de nombreux récipients peut avoir des effets néfastes sur le développement du cerveau des foetus et des nouveau-nés.  Depuis une dizaine d’années, plusieurs études ont établi un lien entre le BPA à de faibles concentrations et un ensemble de problèmes de santé graves, dont des cancers de la prostate et du sein, l’obésité et le diabète.  "Un renoncement volontaire au BPA dans la fabrication des biberons est une bonne chose mais n’est pas suffisant et devrait conduire à une interdiction totale de ce produit", estime le ministre de la Justice du Connecticut.

 Rappelons que si le BPA inquiète les associations et les scientifiques, tous ne sont pas d’accord sur les conséquences pour la santé. Les autorités européennes estiment que les doses présentes sont trop peu importantes pour représenter un danger, alors que le Canada a interdit en avril 2008 la commercialisation des biberons contenant la substance. Des études américaines ont en effet démontré que même à faibles doses, il y a des risques pour le cerveau, la prostate et les glandes mammaires.

En France, plusieurs scientifiques ainsi que des ONG de défense de l’environnement et des associations de malades ont lancé fin février un « Réseau environnement santé » (RES), afin de peser dans le débat public (voir notre article)Leur première campagne dénonce le bisphénol A : pour eux, cette substance chimique exige l’application du principe de précaution. Selon le RES : « Le BPA agit comme un perturbateur endocrinien et est impliqué dans des affections aussi variées que les problèmes de reproduction, l’obésité, les cancers du sein et de la prostate, le diabète, les dysfonctionnements thyroïdiens et les problèmes d’attention chez les enfants. L’exposition en bas âge peut augmenter une prédisposition aux cancers en affectant la programmation génétique du développement des individus. » Le RES corrobore la dernière étude du CRIIGE (Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique) menée en février 2009, qui considère lui aussi qu’il « paraît dangereux aujourd’hui pour la santé humaine de continuer à utiliser le BPA en particulier dans les emballages à contact alimentaire » et que « son utilisation dans l’industrie devrait être interdite ». Pour suivre l’évolution de cette importante question de santé publique sur notre site :

- http://www.sante-environnement.be/spip.php ?article207
- http://www.sante-environnement.be/spip.php ?article154
- http://www.sante-environnement.be/spip.php ?article125

Voir aussi :
Enclencher la transition vers un monde plus sain pour nos enfants !
par Valérie Xhonneux - 13 mars 2017
L’Organisation mondiale de la santé vient de publier deux nouveaux rapports sur les conséquence dramatique de la pollution de l’environnement sur la (...)
Quelle tactique quand les tiques attaquent ?
par Fil d’infos et actualité - 10 avril 2014
Tout qui pratique la randonnée (ou d’autres activités) en pleine nature n’a pu échapper aux tiques, ces bestioles peu ragoûtantes qui se gavent de (...)
« Peut être utilisé en agriculture bio » : oui, mais...
- 8 juillet 2013
Le Cuprex Garden d’Aveve est préconisé pour lutter contre diverses maladies cryptogamiques (provoquées par des champignons) des plantes. Sont visés (...)
Pub et santé : aiguiser l’esprit critique des jeunes
par Fil d’infos et actualité - 12 juin 2013
Les jeunes sont une cible marketing privilégiée des industriels, notamment pour des produits peu recommandés pour leur santé. Développer leur esprit (...)
Une meilleure sécurité des consommateurs
par Fil d’infos et actualité - 24 mai 2013
Un renforcement de la coopération dans l’Union pour une meilleure sécurité des consommateurs. En 2012, les États membres ont adopté au total 2 278 (...)
Banc solaire aussi dangereux que le tabac et l’amiante
par Alain Geerts - 5 décembre 2012
La Fondation contre le Cancer lance une campagne pour mettre les consommateurs en garde contre les bancs solaires. Elle demande l’enregistrement (...)
Lingettes bébé et santé
- 21 novembre 2012
Source : le blog de santé-habitat.be Attention aux lingettes contenant du phénoxyéthanol, encore appelé « phénoxytol » ou « EGPhE ». Une étude (...)
Ce 19 novembre : la journée des toilettes
par Alain Geerts - 19 novembre 2012
L’organisation chaque année depuis dix ans le 19 novembre d’une journée mondiale des toilettes a contribué à lever quelque peu le tabou sur un sujet (...)
Les allumeurs du dimanche
par Karine Thollier - 15 septembre 2012
L’incinération de déchets à domicile, une pratique du passé ? Pas encore, hélas... Il y a fort à parier que certains de nos lecteurs en ont été témoins (...)
Ta mer en tong
par Alain Geerts - 6 juin 2012
Du 8 juin au 1er septembre 2012, Eau de Paris expose des objets pas tout à fait comme les autres au Pavillon de l’Eau à Paris. En accueillant « Ta (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP