Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre environnement - Eau - Comprendre
Eaux usées instructives (et polluées !)
par Valérie Xhonneux - 24 mai 2009
Des chercheurs espagnols et hollandais ont évalué l’impact sur l’environnement lié à la présence de polluants chimiques dans les eaux usées en Espagne  [1] . Les résultats suggèrent que les polluants les plus problématiques proviennent de produits de soin pharmaceutiques et personnels, comme des analgésiques quotidiens et des savons, qui ne sont pas encore soumis à règlementation.

L’analyse portait sur 98 polluants différents, dont 23 substances dites prioritaires et 57 dérivant des produits de soin pharmaceutiques et personnels (PPCPs) et a été réalisée sur les vidanges d’une station d’épuration espagnole. Pour chacune de ces substances, les chercheurs ont calculé un « facteur de caractérisation » qui comprend son devenir dans l’environnement, sa toxicité et l’exposition, puis ont classé les substances en fonction de leur impact toxicologique potentiel.

15 substances ont été identifiées comme étant particulièrement toxiques pour l’environnement : forte concentration et/ou facteur de caractérisation important. Parmi elles, 10 ne sont pas concernées par la Directive Cadre sur l’eau et ne sont donc actuellement soumises à aucune règlementation. Ces polluants proviennent principalement d’analgésiques quotidiens, de savons, d’antidépresseurs et de parfums.

Si cette étude ne permet par d’effectuer une évaluation des risques complète, elle souligne l’importance d’évaluer de façon minutieuse les substances contenues dans les PPCPs et d’étendre la législation, non seulement celles liée à la protection des eaux de surface, mais également celles concernant les normes de produits.

Par ailleurs, cette étude met en évidence l’importance de nos choix de consommation quotidiens : ainsi chaque année, une multitude de produits cosmétiques « indispensables » et « révolutionnaires » arrivent sur le marché. Nous pouvons agir concrètement en triant ces produits et en ne retenant que quelques-uns, choisis pour leur qualité et leur non-toxicité, tant pour notre santé que l’environnement. N’hésitez pas à consulter les fiches conseils du Réseau eco-consommation pour plus d’idées concrètes !

notes :

[1] Muñoz, I., Gómez, M.J., Molina-Díaz, A., et al. (2008). Ranking potential impacts of priority and emerging pollutants in urban wastewater through life cycle impact assessment. Chemosphere. 34:37-44.

Voir aussi :
Perturbateurs endocriniens- Le meilleur traitement pour nos eaux wallonnes : vigilance et prévention ! (2/2)
par Gaelle Warnant - 4 janvier 2018
La pollution des eaux par diverses substances, dont celles dites émergentes, est une préoccupation grandissante auprès des consommateurs. Si la (...)
Le meilleur traitement pour nos eaux wallonnes : vigilance et prévention ! (1/2)
par Gaelle Warnant - 4 janvier 2018
La pollution des eaux par diverses substances, dont celles dites émergentes , est une préoccupation grandissante auprès des consommateurs. Entre (...)
Eaux chimiquement surchargées : l’Europe s’inquiète
par Valérie Xhonneux - 8 septembre 2011
L’Agence européenne de l’environnement (AEE) a publié un rapport pointant les nouveaux défis de la pollution des eaux de surface européennes et (...)
Quels impacts de nos médicaments dans l’environnement ?
par Véronique Paternostre - 24 janvier 2008
Encore trop peu de connaissances sur les quantités de substances médicamenteuses qui terminent dans notre environnement ; et leurs impacts sur la (...)
Eau du robinet : la qualité au rendez-vous ?
par Véronique Paternostre - 29 août 2005
Inter environnement wallonie a défini sa position à ce sujet.
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP