Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Activités industrielles - Comprendre
Samsung, prince des GSM et roi des menteurs réagit suite à l’action de Greenpeace
- 4 mars 2010
Tous les ordinateurs vendus par Samsung contiennent des substances chimiques dangereuses comme du PVC et des retardateurs de flamme bromés et ce, malgré des promesses répétées d’assainissement de sa production. Dans toute la gamme de téléphones portables, seuls deux modèles sont exempts de ces substances toxiques. Les activistes de Greenpeace ont déployé une banderole géante sur la façade du siège pour le Benelux du géant coréen. Mise à jour : Samsung s’engage dans la bonne direction...

Mise à jour : mercredi 3 mars à 13 h L’action de Greenpeace semble porter ses fruits puisque Samsung vient de s’engager à fournir pour le 19 avril prochain un scénario détaillant la manière dont le géant de l’électronique compte s’y prendre pour éliminer PVC et retardateurs de flamme bromés de ses nouveaux produits. Greenpeace rencontrera prochainement le CEO du groupe à Londres. Des propositions concrètes sont attendues pour tous les nouveaux PC et GSM du fabricant coréen.

Tous les nouveaux modèles de téléphones produits par Apple, Nokia et Sony Ericsson sont fabriqués sans PVC et sans retardateurs de flamme au brome et ce, depuis plus d’un an. Second producteur de GSM au monde, Samsung ne fabrique que deux modèles sans ces substances : Blue Earth GT-S7550 et Reclaim M560.

Une promesse faite en 2004

En juin 2004, Samsung était le premier fabricant d’électronique à s’engager publiquement à éliminer le PVC et les retardateurs de flamme au brome (BFR) des nouveaux modèles et ce, pour l’ensemble de sa gamme.

Samsung s’est engagé à organiser le phase out de tous les retardateurs de flamme au brome pour le début de l’année 2010. En 2006, Samsung programmait le phase out du PVC pour la fin 2010. Ces engagements successifs lui ont permis d’engranger beaucoup de points et de bien se classer dans le Guide pour une high-tech responsable de Greenpeace.

Les promesses de Samsung n’ont finalement pas plus d’épaisseur que l’écran de leurs téléviseurs, estime Martin Besieux de la campagne Toxique de Greenpeace International. Ses concurrents Apple, HP, Nokia et Sony Ericsson fabriquent depuis longtemps des produits où l’on ne trouve plus ces substances toxiques, démontrant ainsi que cet assainissement est parfaitement réalisable.

En reportant toujours ses promesses aux calendes grecques, Samsung finit par trahir la confiance des consommateurs. Tout report dans le phase out des substances toxiques devrait être clairement communiqué et motivé. C’est ce qui a été pratiqué par les autres fabricants du classement high-tech de Greenpeace, parfois un an avant les échéances. Samsung n’a admis que quelques semaines avant la date butoir qu’il ne pourrait pas produire plus vert et qu’il ne tiendrait pas ses promesses. Ces manœuvres dilatoires ne visaient sans doute qu’à maintenir son score dans le Guide publié par Greenpeace.

Intoxiquer les pauvres

Les retardateurs de flamme au brome sont peu biodégradables une fois dans l’environnement et peuvent être « bioaccumulables » (càd capables de se concentrer dans les tissus des organismes vivants – animaux ou humains). Lors de leur utilisation, ils peuvent se dégager des produits qui les contiennent. Ils peuvent également former des dioxines pendant la combustion. C’est le cas notamment pendant leur recyclage sommaire qu’ils connaissent en Asie ou en Afrique.

Les consommateurs accordent de plus en plus d’importance à l’impact environnemental de leurs achats. Samsung devrait comprendre que ce qui est bon pour la santé et l’environnement est valorisant pour le fabricant.

Source : le site de Greenpeace Pour en savoir plus : 1. http://www.greenpeace.org/international/campaigns/toxics/electronics/what-s-in-electronic-devices/bfr-pvc-toxic

2. www.greenpeace.org/rankingguide

3. http://www.unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp ?DocumentID=612&ArticleID=6471&l=en&t=long

Voir aussi :
La société civile peut-elle influencer le développement des technologies ?
par Alain Geerts - 4 mai 2015
Conférence-débat Vendredi 8 mai 2015 19h-21h - ULB - Campus Solbosch - Salle H.2215 Entrée libre & gratuite Les technologies développées et (...)
Tchernobyl Forever
par Fil d’infos et actualité - 26 avril 2014
En ce 26 avril, date anniversaire de l’explosion du réacteur de Tchernobyl, laquelle causa la catastrophe sanitaire qui entre dans sa 29ème année, (...)
L’industrie s’organise pour affaiblir les politiques de protection contre les dangers des pesticides
par Fil d’infos et actualité - 5 février 2014
Un rapport exclusif vient d’être publié par PAN Europe. Il dénonce un réseau créé par l’industrie qui tente d’arrêter la nouvelle politique sur les (...)
Veolia, Areva et Auchan remportent le Prix Pinocchio 2013
par Fil d’infos et actualité - 20 novembre 2013
Les lauréats du Prix Pinocchio 2013, décerné à des entreprises dont les actions sont quelque peu en décalage avec leur communication, sont... Veolia, (...)
CONFERENCE : Pétrole, le côté obscur de l’or noir
par Gaelle Warnant - 8 novembre 2013
Ne manquez pas le premier volet du cycle de conférences « Impacts environnementaux et sociaux des énergies fossiles - Le coût de l’acharnement » (...)
Prix « Pinocchio » 2013 : votez en ligne !
par Alain Geerts - 18 octobre 2013
Découvrez les neuf entreprises françaises nominées au grand concours du greenwashing et votez dès maintenant. La remise des prix aura lieu le 19 (...)
Amiante : 18 ans de prison pour un industriel !
par Alain Geerts - 4 juin 2013
L’industriel suisse Stephan Schmidheiny vient d’être condamné en appel à une peine durcie à dix-huit ans de prison pour avoir provoqué la mort de près (...)
Impact du charbon sur le budget santé belge : 134 millions / an !!
par Gaelle Warnant - 7 mars 2013
Au niveau européen, les impacts sur la santé engendrés par les centrales alimentées au charbon sont estimés à 42.8 milliards d’euros chaque année. (...)
Lesieur, Bolera et Areva vainqueurs des Prix Pinocchio 2012
par Alain Geerts - 15 novembre 2012
Les Amis de la Terre en partenariat avec le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID) et Peuples Solidaires ont décerné, (...)
Crime environnemental : sur la piste de l’huile de palme
- 23 avril 2012
L’huile de palme est massivement importée en Europe. Elle sert à la composition d’aliments comme aux agrocarburants. Avec le soutien de la région (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP