Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre environnement - Pesticides - Positions
Europe : un peu moins de poisons tolérés dans notre alimentation
par Valérie Xhonneux - 8 juin 2010
Le règlement 1097/2009 est entré en vigueur ce 7 juin. Il impose la réduction de 11 Limites Maximales de Résidus (LMR) sur divers produits tels que les concombres, les raisins, les pommes, etc. Il s’agit certes d’une première étape pour une meilleur protection des consommateurs. Mais les associations de protection de l’environnement, à travers la voix du PAN Europe, restent très critiques.

Les résidus de produits phytosanitaires dans les aliments sont strictement réglementés et contrôlés : pour limiter l’exposition des consommateurs aux résidus de pesticides, des Limites maximales de résidus (ou LMR) ont été fixées. Cette valeur détermine la concentration maximale (en mg/kg) de résidus de pesticides qui peuvent être présents dans les aliments. Ces limites poursuivent un double but : protéger la santé des consommateurs et contrôler le respect des pratiques agricoles autorisées.

Le PAN Europe a souvent critiqué les LMRs car elles sont loin de protéger efficacement les consommateurs, particulièrement les enfants. Le document de synthèse du PAN Germany « The Myth of Safe Fruit and Vegetables », datant de 2006, identifiait 60 LMRs dangereuses pour 13 catégories de produits. Greenpeace Allemagne et Global 2000 ont identifié, dans le cadre d’une large analyse réalisée en 2008 que 600 des LMRs autorisées en Europe dépassent la dose de référence pour la toxicité aiguë (ARfD) pour les enfants et devaient donc être considérées comme dangereuses pour leur santé (en allemand uniquement, résumé disponible en anglais).

Par ailleurs, le PAN Europe a déposé une plainte auprès du tribunal de première instance européen afin de forcer la Commission à revoir le règlement 149/2008, qui définir les LMRs communautaires (lire cet article pour en savoir plus.

Devant ces arguments de poids, l’autorité européenne de sécurité sanitaire (EFSA) et la Commission européenne ont commencé une ré-évaluation des LMRs... Une première étape louable, mais qui devra être complétée de mesures plus globales telles que l’analyse des effets cocktail lors de l’évaluation des risques de notre exposition aux pesticides via l’alimentation...

Voir aussi :
Consultation publique sur le plan national « Pesticides » : les ONG aident le citoyen à aller à l’essentiel !
par Alain Geerts - 23 mars 2017
Glyphosate, pesticides perturbateurs endocriniens, dépendance aux pesticides, … autant de sujets très présents dans l’actualité qui préoccupent les (...)
L’avis de l’ECHA sur le glyphosate accueilli avec inquiétude par les ONG environnementales
par Fil d’infos et actualité - 16 mars 2017
Bruxelles, le 15 mars 2017 - Pour IEW et l’association européenne Alliance pour la santé et l’environnement (HEAL), la décision de l’Agence européenne (...)
Pesticides : les abeilles, victimes de contraception forcée
par Fil d’infos et actualité - 29 juillet 2016
Les néonicotinoïdes pourraient causer l’infertilité des abeilles mâles. Un dommage collatéral de cet insecticide qui est controversé, selon les (...)
Vente de pesticides et protection des particuliers : les jardineries se prennent un zéro pointé !
par Valérie Xhonneux - 14 juillet 2016
Des bénévoles d’Inter-Environnement Wallonie, Velt et Natagora se sont rendus dans près de 60 jardineries pour évaluer le respect de la législation (...)
Glyphosate : l’Europe s’enlise, la Wallonie avance !
par Alain Geerts - 7 juin 2016
Ce lundi 06 juin, l’Europe vient, pour la troisième fois, d’échouer à obtenir une majorité qualifiée pour autoriser la prolongation de commercialisation (...)
Pesticides agricoles et santé des riverains
par Lionel Delvaux - 25 mai 2016
L’imaginaire relatif au caractère idyllique de la vie dans nos campagnes s’est, ces dernières années, terni du fait de la prise en compte d’un nouveau (...)
Glyphosate : le vote du Parlement Européen inspirera-t-il la Commission ?
par Valérie Xhonneux - 23 avril 2016
Ce 13 avril, les députés européens votaient une résolution relative au glyphosate. D’abord votée en Commission Environnement, sous le copilotage de (...)
Déception : la Belgique soutient le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, classé cancérigène probable pour l’homme
par Valérie Xhonneuxpar Alain Geerts - 5 mars 2016
Malgré un courrier circonstancié envoyé hier par une large coalition d’associations aux ministres belges concernés par le renouvellement au niveau (...)
La Belgique doit dire NON au glyphosate !
par Alain Geerts - 4 mars 2016
Greenpeace, Velt, Test-Achats, BBLv, Nature & Progrès, Kom op teigne Tanker, l’Alliance for Childhood et IEW viennent d’envoyer à Marie (...)
Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu
par Fil d’infos et actualité - 9 juin 2015
Information très intéressante publiée dans Le Monde selon laquelle la maladie de Parkinson est reconnue comme maladie professionnelle en France et (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP