Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Alimentation - Comprendre
Bactéries nettement moins résistantes aux antibiotiques au sein des fermes avicoles bio
par Anne Thibaut - 16 septembre 2011
Une étude, dirigée par le Dr Amy R. Sapkota de l’Université de Maryland School of Public Health, fournit des données démontrant que les élevages de volailles qui ont fait la transition du conventionnel au biologique cessant ainsi d’utiliser les antibiotiques ont un niveau significativement plus faible de bactéries entérocoques résistantes aux médicaments. Source : www.sciencedaily.com

Source : www.sciencedaily.com

Au mois d’avril dernier, une étude américaine révélait qu’une part substantielle de la viande et des volailles vendues aux Etats-Unis contenait des bactéries résistantes aux antibiotiques.

L’étude, publiée récemment dans Environmental Health Perspectives, est la première à mettre en évidence des niveaux inférieurs de bactéries résistantes aux médicaments dans les fermes biologiques aux États-Unis et suggère que la suppression de l’usage des antibiotiques à grande échelle dans les élevages de volailles américains peuvent entraîner des réductions immédiates et importantes de la résistance aux antibiotiques de certaines bactéries.

Sapkota et son équipe ont étudié les conséquences de la suppression de l’utilisation des antibiotiques dans les fermes avicoles américaines en étudiant dix fermes conventionnelles et dix nouveaux poulaillers bio de grande envergure. Ils ont testé la présence de la bactérie entérocoque dans la litière de volaille, les aliments et l’eau, et ont testé sa résistance à 17 antimicrobiens communs.

Les chercheurs ont choisi d’étudier les entérocoques pour étudier l’impact des changements dans l’utilisation d’antibiotiques dans les exploitations agricoles, d’abord parce que ces micro-organismes sont présents dans toutes les volailles qu’elles soient issues des fermes biologiques et conventionnelles. Ensuite, les entérocoques sont également de notables pathogènes opportunistes chez les patients humains séjournant dans les hôpitaux. En outre, beaucoup d’antibiotiques administrés dans l’alimentation d’animaux d’élevage sont actifs contre les bactéries gram-positif telles que les entérocoques. Enfin, ces bactéries échangent facilement des gènes de résistance avec d’autres bactéries.

Comme prévu, toutes les fermes ont été testés positifs pour la présence d’entérocoques dans la litière de volaille, les aliments et l’eau mais les nouvelles fermes biologiques ont été caractérisées par une prévalence significativement plus faible d’entérocoques résistantes aux antibiotiques.

Des changements spectaculaires ont également été observés au niveau de la multirésistance des bactéries( résistante à plus de 3 familles différentes d’antibiotiques). 42% des Enterococcus faecalis et 84% des Enterococcus faecium issus des fermes conventionnels étaient multirésistantes alors que cette caractéristique ne touchent que 10% des premières et 17 % des secondes bactéries dans les fermes bio. Les bactéries multirésistantes sont un problème de santé publique particuliers, car elles peuvent être résistantes à toutes les antibiotiques disponibles, et sont donc très difficiles à traiter si elles sont contractées par un animal ou une personne.

La résistance aux antibiotiques étant un problème majeure de santé publique - certaines pathologies infectieuses risquent de ne plus pouvoir être soignées par antibiothérapie , il est urgent de s’attaquer à ce problème. Cette étude montre que la voie du bio dans les élevages est prometteuse... à condition de favoriser des modes de culture agro-écologiques privilégiant des exploitations à taille humaine respectueuses de la biodiversité et de la souveraineté alimentaire (voir l’article Florissante industrie de l’agriculture biologique).

Voir aussi :
Journée d’étude // Surplus agricoles et aide alimentaire : pistes pour renforcer les liens entre acteurs
par Anne Thibaut - 8 juin 2017
En Belgique, un nombre croissant de personnes ont recours à l’aide alimentaire pour survivre. Le nombre de colis alimentaires distribués ne cesse (...)
Nouveau kit pour animer des activités sur l’alimentation durable
par Anne Thibaut - 8 juin 2017
Notre système alimentaire nous confronte aujourd’hui à de nombreuses problématiques. Il exerce des pressions importantes et souvent destructrices sur (...)
Adieu veau, vache, cochon, couvée ?
par Alain Geerts - 9 mars 2017
Comme l’évoque Florence Burgat dans son essai L’humanité carnivore, « l’industrialisation de la viande, d’une part, et la montée en puissance d’un (...)
De nombreux défis menacent l’avenir de la sécurité alimentaire mondiale
par Fil d’infos et actualité - 1er mars 2017
L’objectif visant à éradiquer la faim d’ici à 2030 ne pourra être atteint sans de nouveaux efforts 22 février 2017, Rome - Les pressions sur les (...)
Etude sur les circuits courts : Pistes pour améliorer leur durabilité.
par Anne Thibaut - 10 octobre 2016
Oui, on peut le dire les circuits courts font l’unanimité. Le « consommons local, wallon, patriote, » est sur toutes les lèvres de nos dirigeants (...)
L’Anses passe au crible l’alimentation des enfants de moins de trois ans
par Fil d’infos et actualité - 29 septembre 2016
L’Agence publie ce jour la première photographie des expositions alimentaires à un très grand nombre de substances des enfants de moins de trois ans. (...)
Tourisme durable : une offre alimentaire locale et de qualité dans les restaurants et les hébergements ?
- 25 septembre 2016
On apprenait ce printemps que le maire de la ville de Florence, Dario Nardella, avait décidé d’imposer 70% de produits locaux (toscans) dans les (...)
Lutter contre l’obésité exige de s’attaquer à l’industrie agro-alimentaire
par Alain Geerts - 23 mai 2016
Ce 23 mai est la journée européenne de lutte contre l’obésité. Localement, c’est à dire en Wallonie, elle touche 16% de la population. L’obésité et le (...)
L’Exposition universelle de Milan ébranlera-t-elle la domination du low-cost alimentaire ?
par Alain Geerts - 1er mai 2015
Ce premier mai s’ouvre, à Milan, l’Exposition universelle dont le thème est Nourrir la Planète, Energie pour la vie. La Belgique y gère un pavillon (...)
19 OGM autorisés : la Commission donne des gages à l’industrie
par Fil d’infos et actualité - 28 avril 2015
Le 24 avril 2015, la Commission européenne a autorisé l’importation de 19 plantes génétiquement modifiées (PGM). Cette décision a été prise suite à (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP