Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre environnement - Pesticides - Comprendre
Le ministère de l’agriculture français veut interdire le Cruiser
par Alain Geerts - 2 juin 2012

Le ministère de l’agriculture français s’est prononcé, vendredi 1er juin, pour l’interdiction de l’insecticide Cruiser du groupe suisse Syngenta utilisé pour le colza et suspecté d’accroître la mortalité des abeilles, ce qui pourrait déboucher sur une interdiction effective d’ici quelques semaines.

« J’ai averti le groupe qui commercialise le Cruiser que j’envisageais de retirer l’approbation de mise sur le marché », a déclaré le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, sur le perron du ministère, après avoir reçu un rapport de l’Anses - l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail- qui démontre l’impact de ce produit sur la mortalité des abeilles. Le groupe suisse dispose maintenant d’un délai de quinze jours pour faire part de ses observations.

« EFFET NÉFASTE »

« L’avis de l’Anses apporte des éléments nouveaux et montre clairement l’effet néfaste de ce produit sur la mortalité des abeilles et je veux tenir compte de ce qui a été dit », a indiqué le ministre. Ce dernier a également indiqué que la France avait décidé de saisir la Commission européenne et l’Autorité européenne pour la sécurité alimentaire (EFSA) sur ce sujet. « Dans l’attente de ces travaux, il nous apparaît nécessaire de demander à la Commission de revoir l’approbation du Cruiser », a précisé le ministre qui a ajouté qu’il mènerait cette bataille sur le plan européen.

Ce rapport remis ce vendredi au ministre a été demandé fin mars par le précédent ministre de l’agriculture Bruno Le Maire après la publication dans la revue Science d’une étude française attestant d’effets nuisibles du thiametoxam (la molécule du Cruiser) sur les abeilles. Créée en juillet 2010, l’Anses a pour mission d’évaluer les risques pour la santé humaine, animale et végétale et de contribuer à assurer la sécurité des travailleurs et des consommateurs.

Générations Futures a immédiatement réagi par communiqué de presse à cette prise de position du nouveau Ministre de l’Agriculture en précisant que : Générations Futures se félicite de cette intention du Ministre de l’Agriculture, qui privilégie la protection de ces pollinisateurs indispensables à des intérêts privés. « Cette première décision du nouveau Ministre de l’Agriculture est positive et hautement symbolique, puisqu’elle marque une rupture avec celles de son prédécesseur, qui avait tout fait pour tolérer ce pesticide dangereux sur le marché » déclare François Veillerette, porte parole de Générations Futures. « Nous serons cependant très vigilants durant les prochains jours à ce que le Ministre ne change pas cette intention initiale face aux pressions que la firme Syngenta ne manquera pas d’exercer. » ajoute-t-il.

Source : Le Monde et la newsletter de Générations Futures

Crédit photographique : © Frédéric Massard - Fotolia.com

Voir aussi :
Glyphosate : La Wallonie interdit l’herbicide controversé !
par Lionel Delvaux - 8 juin 2017
L’interdiction d’utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l’arrêté adopté ce 30 mars (...)
Inter-Environnement Wallonie et Nature & Progrès saluent l’interdiction des herbicides pour les particuliers annoncée par le Ministre Borsus
par Valérie Xhonneux - 28 avril 2017
Ce 27 avril, le Ministre Borsus a annoncé son intention d’interdire la mise sur le marché des herbicides pour les usages par les particuliers, en ce (...)
Consultation publique sur le plan national « Pesticides » : les ONG aident le citoyen à aller à l’essentiel !
par Alain Geerts - 23 mars 2017
Glyphosate, pesticides perturbateurs endocriniens, dépendance aux pesticides, … autant de sujets très présents dans l’actualité qui préoccupent les (...)
L’avis de l’ECHA sur le glyphosate accueilli avec inquiétude par les ONG environnementales
par Fil d’infos et actualité - 16 mars 2017
Bruxelles, le 15 mars 2017 - Pour IEW et l’association européenne Alliance pour la santé et l’environnement (HEAL), la décision de l’Agence européenne (...)
Pesticides : les abeilles, victimes de contraception forcée
par Fil d’infos et actualité - 29 juillet 2016
Les néonicotinoïdes pourraient causer l’infertilité des abeilles mâles. Un dommage collatéral de cet insecticide qui est controversé, selon les (...)
Vente de pesticides et protection des particuliers : les jardineries se prennent un zéro pointé !
par Valérie Xhonneux - 14 juillet 2016
Des bénévoles d’Inter-Environnement Wallonie, Velt et Natagora se sont rendus dans près de 60 jardineries pour évaluer le respect de la législation (...)
Glyphosate : l’Europe s’enlise, la Wallonie avance !
par Alain Geerts - 7 juin 2016
Ce lundi 06 juin, l’Europe vient, pour la troisième fois, d’échouer à obtenir une majorité qualifiée pour autoriser la prolongation de commercialisation (...)
Pesticides agricoles et santé des riverains
par Lionel Delvaux - 25 mai 2016
L’imaginaire relatif au caractère idyllique de la vie dans nos campagnes s’est, ces dernières années, terni du fait de la prise en compte d’un nouveau (...)
Glyphosate : le vote du Parlement Européen inspirera-t-il la Commission ?
par Valérie Xhonneux - 23 avril 2016
Ce 13 avril, les députés européens votaient une résolution relative au glyphosate. D’abord votée en Commission Environnement, sous le copilotage de (...)
Déception : la Belgique soutient le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, classé cancérigène probable pour l’homme
par Valérie Xhonneuxpar Alain Geerts - 5 mars 2016
Malgré un courrier circonstancié envoyé hier par une large coalition d’associations aux ministres belges concernés par le renouvellement au niveau (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP