Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Institutions - Comprendre
Une pétition pour mieux contrôler les lobbys européens
par Fil d’infos et actualité - 6 novembre 2013
L’alliance pour la transparence du lobbying et la réglementation éthique au sein de l’UE (ALTER-EU) a lancé, le 30 octobre, une pétition, qui prendra fin le 14 Novembre, afin d’exiger aux membres du Parlement européen ainsi qu’à la Commission européenne d’introduire un registre des représentants d’intérêts obligatoire pour les institutions européennes. Grâce à ce registre, la société civile pourrait savoir qui tente d’influencer les politiques européennes, avec quel budget, sur quelle thématique et pour quel compte.

Source : Basta ! Pour signer la pétition, rendez-vous sur cette page. (Plus direct encore : ici)

Le Registre de Transparence actuel, qui est volontaire, présente de nombreux défauts. Des milliers de lobbyistes boycottent les règles de transparence et parmi les entreprises et organisations qui s’inscrivent, nombre d’entre elles ne fournissent pas des informations exactes ou actuelles sur leurs activités de lobbying [1] Le registre est actuellement révisé par un groupe de parlementaires européens, sous la direction du Vice-président du Parlement pour la transparence, le parlementaire européen Rainer Wieland, ainsi que par le Commissaire Maroš Šef ?ovi ?. Le groupe de parlementaires remettra ses recommandations le mois de novembre [2].

Nina Katzemich, membre du comité de direction de ALTER-EU représentant Lobby Control a déclaré : « Presque chaque semaine, il est possible de constater l’impact des activités de lobbying du secteur privé sur l’intérêt public, au cours du processus décisionnel européen, que ce soit la règlementation du tabac, la protection des données ou les émissions de CO2. Nous savons également que 80% des citoyens européens sont favorables à un registre obligatoire des représentants d’intérêts. [4] Rainer Wieland et le Commissaire Šef ?ovi ? ont l’opportunité unique de braquer les projecteurs sur le lobbying en restructurant le registre. On espère qu’ils écouteront les avis des citoyens qui signeront cette pétition et accepteront le challenge ».

Pam Bartlett Quintanilla, membre du comité de direction de ALTER-EU représentant Access Info Europe, a déclaré : « Il est clair que le registre de lobbying actuel ne fonctionne pas. La société civile a le droit de savoir qui tente d’influencer les politiques européennes, avec quel budget, sur quelle thématique et pour quel compte. Cette situation prendra fin, à condition qu’il y ai une réelle transition vers un registre où tous les lobbyistes travaillant à Bruxelles devront se soumettre. »

Les militants veulent que le groupe chargé de réviser le Registre de Transparence rende ce dernier obligatoire, tout en mettant en œuvre des mesures additionnelles afin de garantir la transparence pendant la période intermédiaire avant la mise en fonction du nouveau registre [3]. Les militants demandent également au registre d’adopter un code strict et clair auquel les lobbyistes devront également se soumettre.

En mai 2011, les membres du Parlement ont voté pour une transition vers un registre obligatoire. Cependant, deux ans plus tard, aucun effort a été fait pour se diriger vers cet objectif.

Pour signer la pétition, rendez-vous sur cette page. (Plus direct encore : ici)

Access Info Europ est une organisation de Droits de l’Homme dédiée à la promotion et à la protection du droit à l’accès à l’information en Europe. Plus globalement l’association se considère comme un outil pour la défense des libertés civiles et les droits de l’homme, pour rendre plus facile la participation publique à la prise de décision et enfin rendre les gouvernements responsables, comme cela est stipulé dans nos statuts.

ALTER-EU est une coalition de 200 groupes provenant de la société civile, de syndicats, d’académies et d’agences d’affaires publiques préoccupés par l’influence croissante du lobbying exercé par le secteur privé dans l’agenda politique de l’Europe.

notes :

[1] ALTER-EU a compilé un nombre de preuves important concernant les faiblesses du registre de transparence actuel. Un rapport récemment publié, appelé “Rescue the register” peut être consulté ici.

[2] Plus d’informations concernant le groupe chargé de réviser le Registre peuvent être trouvées ici. Ils sont censés publier leurs conclusions au mois de novembre et faire leurs recommandations auprès du Parlement et de la Commission.

[3] De telles mesures intermédiaires permettraient de rendre le registre de facto obligatoire et pourrait également engager les Commissaires et membres de la Commission à ne pas s’entretenir ou participer à des évènements de représentants d’intérêts non enregistrés.

Voir aussi :
Participez à la consultation citoyenne sur le prochain plan wallon Environnement-santé !
par Valérie Xhonneux - 20 avril 2018
Le gouvernement wallon s’est engagé à adopter un nouveau plan d’actions Environnement-santé. Une étape importante pour son élaboration vient de débuter (...)
L’environnement a sa fondation propre : Be Planet
par Alain Geerts - 5 juin 2015
Une fondation destinée à amplifier les solutions locales et citoyennes au bénéfice de la planète a été lancée ce 5 juin, à l’occasion de la Journée (...)
Le traité transatlantique en BD : sympa et très utile !
par Alain Geerts - 26 mai 2014
Le traité transatlantique (TAFTA, TTIP, APT, GMT,…), on en parle beaucoup (même si c’est pas encore assez), mais on ne sait pas toujours très (...)
Journée mondiale de la Santé - 7 avril 2014
par Alain Geerts - 7 avril 2014
Cette journée sera consacrée au thème des maladies à transmission vectorielle. La Journée mondiale de la Santé est célébrée chaque année le 7 avril, (...)
Sociologie de la méconnaissance (autour des liens entre santé et environnement)
par Alain Geerts - 16 décembre 2013
Nous vous invitons à lire cet intéressant article paru sur le site laviedesidées.fr qui présente un livre sur la sociologie de la méconnaissance. « (...)
HEAL défend notre santé à Varsovie
par Valérie Xhonneux - 19 novembre 2013
Accompagnée d’experts de la santé, de professionnels du monde médical et de représentants des organisations de patients, la délégation de l’Alliance (...)
Santé et environnement à la Conférence environnementale : lourde déception
- 17 septembre 2012
La Conférence environnementale, çàd l’initiative du gouvernement français sensée remplacer le Grenelle de Sarkozy, vient de fermer ses portes. Le thème (...)
« Santé-environnement » en tête des préoccupations de la population... française
par Alain Geerts - 12 septembre 2012
A 2 jours de la conférence environnementale un sondage IFOP montre que les français veulent que des décisions soient prises prioritairement dans le (...)
Santé et environnement en france : pour les ONG, l’union fait la force
par Alain Geerts - 31 août 2012
Un collectif d’associations s’est créé pour peser dans les négociations avec le gouvernement... La conférence environnementale annoncée par François (...)
Une chercheuse refuse la Légion d’honneur pour dénoncer l’impunité des « crimes industriels »
- 21 août 2012
Annie Thébaud-Mony, sociologue, directrice de recherche honoraire à l’Inserm, figurait sur la liste des trente personnalités sélectionnées par Cécile (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP