Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Activités industrielles - Comprendre
Tchernobyl Forever
par Fil d’infos et actualité - 26 avril 2014
En ce 26 avril, date anniversaire de l’explosion du réacteur de Tchernobyl, laquelle causa la catastrophe sanitaire qui entre dans sa 29ème année, l’OMS estime toujours à une cinquantaine de morts et 4000 à terme (communiqué commun OMS-AIEA-PNUD du 05.09.2005) et nie la morbidité notamment infantile causée par cette catastrophe. Cette estimation provocante et criminelle est à mettre en parallèle avec l’étude publiée en 2011par l’Académie des Sciences de New York qui chiffre à 985.000 les décès causés par les radiations pour la période de 1986 à 2005.

« Cependant, du point de vue de la santé mentale, la solution la plus satisfaisante pour l’avenir des utilisations pacifiques de l’énergie atomique serait de voir monter une nouvelle génération qui aurait appris à s’accommoder de l’ignorance et de l’incertitude et qui, pour citer Joseph Addison, le poète anglais du XVIII siècle, saurait chevaucher l’ouragan et diriger la tempête ». Rapports techniques, n151, OMS - Genève, 1958, p.59

Source du présent article : IndependentWHO – Santé et Nucléaire - 24 avril 2014

A 1H23 du matin, cela fera 28 ans que des apprentis sorciers du nucléaire ont fait exploser le réacteur N°4 de la centrale de Tchernobyl. Personne n’aime cet anniversaire, pour des raisons différentes bien sûr.

Ni les 9 millions de personnes enfermées et abandonnées à leur triste sort radioactif dans les mornes plaines grises et les forêts interminables du « Laboratoire de l’enfer », dans un silence de verre qui fait crier au vent le souvenir de trop de morts, cet anniversaire ne peut pas être une fête. Il est un déchirement, le rappel d’un monde dans lequel les hommes étaient encore des hommes et non pas des déchets nucléaires.

Ni les « autorités » (OMS-AIEA-PNUD-ETATS) qui essaient d’enterrer le problème depuis le début, et de nous faire croire que la contamination atomique transforme en paradis les régions qu’elle touche ; que rien ne s’est passé ni ne se passe, que tout va bien, que seule la radiophobie est responsable tous les maux et de tous les morts. Pour eux cet anniversaire est aussi un cauchemar car les gens ont la mauvaise habitude de se souvenir plus particulièrement des choses le jour de leurs anniversaires. Eux préfèrent bien sûr le silence, ou les bonnes nouvelles de leurs chiens de garde sur une catastrophe plus récente : « L’accident nucléaire de Fukushima est désormais considéré comme "terminé ». 16.12.2011.

Ni ceux, individus ou organisations, qui se battent pour que cesse contre cette désinformation criminelle, qui luttent contre tous les menteurs assassins du lobby nucléaire, ces criminels contre l’humanité pour qui il faudra bien un jour réouvrir Nuremberg.

Ni le « grand public ». Le sujet est anxiogène, et ne fera jamais exploser des record d’audiences. Ce serait comme passer un réveillon de nouvel an en écoutant « Il n’y a plus rien » (Léo Ferré)

Le 26 avril ne peut être un anniversaire de fête pour personne et on peut comprendre que l’on ne va pas beaucoup en parler, demain, de Tchernobyl. Chaque année pourtant, le 26 avril, des initiatives, des livres, des films sont annoncés, qui « profitent » du faisceau de lumière commémoratif, pour rappeler au monde que Tchernobyl n’est pas un problème du passé mais bien un problème d’aujourd’hui et du futur.

Cette année, à 28 ans de la catastrophe de Tchernobyl, un groupe d’auteurs [1], de journalistes, photographes, cinéastes, écrivains, scientifiques, tous ayant l’expérience du terrain à Tchernobyl et dans les territoires contaminés, ont décidé de mettre leur travaux en commun. Une expérience solidaire et originale. Tous font don de leurs droits d’auteur et de leur travail pour l’édition d’un LIVRE-DVD qui raconte l’histoire de Tchernobyl et de ses conséquences. C’est TCHERNOBYL FOREVER. Cet ouvrage collectif servira de support une OPÉRATION HUMANITAIRE au profit des enfants exposés aux radiations dans les territoires contaminés. Une initiative, une expérience qu’il est important de soutenir.

UN LIVRE-DVD POUR UNE OPERATION HUMANITAIRE

notes :

[1] Alain-Gilles Bastide, Wladimir Tchertkoff, Emanuela Andreoli, Michel Fernex, Yves Lenoir, Paul Fusko, Jean Gaumy, Patricia Jean-Drouart ...

Voir aussi :
La société civile peut-elle influencer le développement des technologies ?
par Alain Geerts - 4 mai 2015
Conférence-débat Vendredi 8 mai 2015 19h-21h - ULB - Campus Solbosch - Salle H.2215 Entrée libre & gratuite Les technologies développées et (...)
L’industrie s’organise pour affaiblir les politiques de protection contre les dangers des pesticides
par Fil d’infos et actualité - 5 février 2014
Un rapport exclusif vient d’être publié par PAN Europe. Il dénonce un réseau créé par l’industrie qui tente d’arrêter la nouvelle politique sur les (...)
Veolia, Areva et Auchan remportent le Prix Pinocchio 2013
par Fil d’infos et actualité - 20 novembre 2013
Les lauréats du Prix Pinocchio 2013, décerné à des entreprises dont les actions sont quelque peu en décalage avec leur communication, sont... Veolia, (...)
CONFERENCE : Pétrole, le côté obscur de l’or noir
par Gaelle Warnant - 8 novembre 2013
Ne manquez pas le premier volet du cycle de conférences « Impacts environnementaux et sociaux des énergies fossiles - Le coût de l’acharnement » (...)
Prix « Pinocchio » 2013 : votez en ligne !
par Alain Geerts - 18 octobre 2013
Découvrez les neuf entreprises françaises nominées au grand concours du greenwashing et votez dès maintenant. La remise des prix aura lieu le 19 (...)
Amiante : 18 ans de prison pour un industriel !
par Alain Geerts - 4 juin 2013
L’industriel suisse Stephan Schmidheiny vient d’être condamné en appel à une peine durcie à dix-huit ans de prison pour avoir provoqué la mort de près (...)
Impact du charbon sur le budget santé belge : 134 millions / an !!
par Gaelle Warnant - 7 mars 2013
Au niveau européen, les impacts sur la santé engendrés par les centrales alimentées au charbon sont estimés à 42.8 milliards d’euros chaque année. (...)
Lesieur, Bolera et Areva vainqueurs des Prix Pinocchio 2012
par Alain Geerts - 15 novembre 2012
Les Amis de la Terre en partenariat avec le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID) et Peuples Solidaires ont décerné, (...)
Crime environnemental : sur la piste de l’huile de palme
- 23 avril 2012
L’huile de palme est massivement importée en Europe. Elle sert à la composition d’aliments comme aux agrocarburants. Avec le soutien de la région (...)
Bayer dissimule ses dépenses de marketing
- 17 avril 2012
L’an dernier la firme Bayer a dépensé près de 9 milliards en publicité et commercialisation de ses produits. Ce chiffre inclut la totalité de la « (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP