Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Alimentation - Comprendre
Les collations : déséquilibre nutritionnel inquiétant
par Anne Thibaut - 2 octobre 2009

Une étude du CRIOC réalisée auprès de 2600 jeunes âgés de 10 à 17 ans montre que les jeunes sont des adeptes du snacking (9 sur 10 prennent une collation à 10 heures) et que les collations consommées sont totalement déséquilibrée d’un point de vue nutritionnel.

Source : niewsletter du CRIOC

Biscuit, chocolat, barre chocolatée et gaufre consommés donc entre les repas souvent trop gras, trop sucrés et trop salés composent l’univers quotidien des collations de notre belle jeunesse. Les fruits sont quant à eux peu consommés, les produits laitiers et les légumes quasi inexistants et ce, que ce soit à l’école ou à la maison, en semaine ou le week-end.

Quelques comportements

- à dix heures, les collations sont majoritairement des snacks sucrés ;
- à midi, sandwiches et tartines apparaissent en tête des produits consommés ; ils s’accompagnent souvent d’un dessert sucré ;
- le goûter, souvent pris à domicile, est généralement plus équilibré : les fruits et les produits laitiers y trouvent plus naturellement une place, même si celle-ci est encore réduite ;
- en soirée, la collation est synonyme de grignotage. Cette tendance augmente avec l’âge ;
- les collations et snacks consommés proviennent du domicile ou d’un achat en dehors de l’école. A peine un jeune sur quatre déclare recevoir ou acheter ses collations à l’école ;
- six jeunes sur dix se déclarent intéressés de pouvoir acheter des fruits frais, des jus de fruits et légumes frais à l’école ou des snacks à base de fruits (yaourt, compote, salade de fruits, smoothie, ...). Le profil des jeunes intéressés par des snacks équilibrés disponibles à l’école est le suivant : filles, jeunes, fréquentant l’enseignement primaire et secondaire technique, néerlandophones, issus de famille monoparentale (mère).

Quelques conseils pour des collations plus adaptées

- A dix heures, la collation ne devrait servir, après un déjeuner équilibré, qu’à apporter un léger complément sous forme de fruits et légumes et d’un produit laitier.
- A midi, accompagner les tartines et sandwiches d’un produit laitier et d’un fruit ou de légumes.
- Le soir : limiter les collations, surtout chips, cacahuètes, etc.
- A l’école : les parents et les enseignants peuvent encourager les directions d’école à installer des pratiques de consommation de produits laitiers, de fruits et de légumes locaux et de saison.

Dans son mémorandum, le CRIOC invitait les Pouvoirs Publics à prendre des initiatives pour encourager une alimentation équilibrée.
Après l’initiative fédérale du PNNS-B (Plan National Nutrition Santé) et sa dernière campagne Stop le sel, les autorités régionales et communautaires développent des campagnes de découverte et de mise à disposition des produits laitiers et de fruits et légumes à l’école.
Le CRIOC invite producteurs de fruits et légumes, parents, enseignants, direction et pouvoirs organisateurs à s’inscrire dans la campagne « Aide Fruits et légumes à l’école » qui prévoit une aide financière lors de distribution gratuite de fruits et légumes dès octobre 2009 (http://agriculture.wallonie.be/fruitecole)

Pour consulter l’étude complète, rendez-vous sur le site du CRIOC

Voir aussi :
Journée d’étude // Surplus agricoles et aide alimentaire : pistes pour renforcer les liens entre acteurs
par Anne Thibaut - 8 juin 2017
En Belgique, un nombre croissant de personnes ont recours à l’aide alimentaire pour survivre. Le nombre de colis alimentaires distribués ne cesse (...)
Nouveau kit pour animer des activités sur l’alimentation durable
par Anne Thibaut - 8 juin 2017
Notre système alimentaire nous confronte aujourd’hui à de nombreuses problématiques. Il exerce des pressions importantes et souvent destructrices sur (...)
Adieu veau, vache, cochon, couvée ?
par Alain Geerts - 9 mars 2017
Comme l’évoque Florence Burgat dans son essai L’humanité carnivore, « l’industrialisation de la viande, d’une part, et la montée en puissance d’un (...)
De nombreux défis menacent l’avenir de la sécurité alimentaire mondiale
par Fil d’infos et actualité - 1er mars 2017
L’objectif visant à éradiquer la faim d’ici à 2030 ne pourra être atteint sans de nouveaux efforts 22 février 2017, Rome - Les pressions sur les (...)
Etude sur les circuits courts : Pistes pour améliorer leur durabilité.
par Anne Thibaut - 10 octobre 2016
Oui, on peut le dire les circuits courts font l’unanimité. Le « consommons local, wallon, patriote, » est sur toutes les lèvres de nos dirigeants (...)
L’Anses passe au crible l’alimentation des enfants de moins de trois ans
par Fil d’infos et actualité - 29 septembre 2016
L’Agence publie ce jour la première photographie des expositions alimentaires à un très grand nombre de substances des enfants de moins de trois ans. (...)
Tourisme durable : une offre alimentaire locale et de qualité dans les restaurants et les hébergements ?
- 25 septembre 2016
On apprenait ce printemps que le maire de la ville de Florence, Dario Nardella, avait décidé d’imposer 70% de produits locaux (toscans) dans les (...)
Lutter contre l’obésité exige de s’attaquer à l’industrie agro-alimentaire
par Alain Geerts - 23 mai 2016
Ce 23 mai est la journée européenne de lutte contre l’obésité. Localement, c’est à dire en Wallonie, elle touche 16% de la population. L’obésité et le (...)
L’Exposition universelle de Milan ébranlera-t-elle la domination du low-cost alimentaire ?
par Alain Geerts - 1er mai 2015
Ce premier mai s’ouvre, à Milan, l’Exposition universelle dont le thème est Nourrir la Planète, Energie pour la vie. La Belgique y gère un pavillon (...)
19 OGM autorisés : la Commission donne des gages à l’industrie
par Fil d’infos et actualité - 28 avril 2015
Le 24 avril 2015, la Commission européenne a autorisé l’importation de 19 plantes génétiquement modifiées (PGM). Cette décision a été prise suite à (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP