Portail Santé-Environnement
http://www.sante-environnement/GSM-information-et-sante-les-Ministres-trainent-la-patte
Vie active - GSM - ondes électromagnétiques - Comprendre
GSM, information et santé : les Ministres traînent la patte
par Virginie Hess - 27 juin 2010

Le 26 mars 2009, la Chambre des représentants a voté à l’unanimité une résolution visant à « améliorer la disponibilité d’informations à l’attention des consommateurs lors de leur achat de GSM, et à protéger la santé des citoyens contre les risques liés à la pollution électromagnétique ». Mais depuis, rien : les trois ministres concernés par la problématiques, Mme Onkelinck, Mr Magnette et Mr Van Quickenborne, ne semblent pas pressés de mettre en œuvre ces mesures pourtant fondamentales pour les consommateurs.

La plupart des consommateurs ne sont pas conscients des effets sanitaires possibles d’un usage intensif des technologies sans fil. De fait, l’information ne figure nulle part, ni sur les emballages des appareils, ni dans les points de vente, ni sur les publicités. Les enfants et les jeunes, grands utilisateurs de GSM, figurent parmi les publics les plus exposés aux rayonnements électromagnétiques mais également parmi les plus sensibles, leur cerveau étant en plein développement. Et pourtant, les publicités pour la téléphonie mobile adressées à ces tranches d’âges abondent.

Ce texte souligne notamment la nécessité de faire apparaître clairement la mention du SAR/DAS [1] (débit d’absorption spécifique) sur les emballages des portable mais également dans les documents d’information et publicitaires et dans les lieux de vente, avec une échelle comparative (la valeur du DAS variant d’un appareil à un autre).

Les députés demandent également au Gouvernement de mener des campagnes d’informations destinées aux parents, sur les avantages et les risques potentiels liés à l’utilisation de GSM par de jeunes enfants et d’insister en particulier sur des conseils pratiques pour une utilisation rationnelle, non prolongée. Ils insistent également sur la nécessité d’interdire les campagnes publicitaires vantant l’usage de GSM qui ont comme groupe cible les jeunes enfants .

Autre requête intéressante portée par cette résolution, la réalisation, par le Conseil Supérieur de la Santé d’une étude sur l’hypersensibilité électromagnétique, un handicap qui n’est toujours pas reconnu par la plupart des pays européen et pour lequel il n’existe toujours pas de diagnostic clinique.

La résolution appelle également le Gouvernement à intervenir auprès des instances européennes pour la modification des normes techniques émises par les organismes de normalisation européens de façon à intégrer régulièrement les résultats des dernières études.

Enfin, le texte insiste sur la nécessité de promouvoir l’usage des oreillettes qui devraient être livrées de série pour tout téléphone mobile.

Un cortège de belles intentions, mais qui, à ce jour, ne se sont toujours pas concrétisées…En effet, les trois ministres concernés par la problématiques ne semblent pas pressés de mettre en œuvre ces mesures pourtant fondamentales pour les consommateurs. Il faut dire que la recherche de convergences entre des intérêts liés à la protection de la santé, (Mme Onkelinck), à l’information des consommateurs (Mr Magnette) et au développement économique et aux TIC (Mr Van Quickenborne) ne doit sûrement pas être un exercice facile. Trois aspects de la protection du consommateur gérés par trois ministres !

Toujours est-il que ce texte, porté par l’ensemble des députés, promettait de belles avancées dans la protection du public face aux développements des technologies sans fil. Un an plus tard, on attend toujours ! Et avec la chute du précédent Gouvernement et les négociations qui s’annoncent pour le prochain, on n’est pas prêt d’y arriver !

En attendant de pouvoir bénéficier d’un meilleur accès à cette information, soyez attentif lors de vos achats. Choisissez de préférence un portable qui a un faible SAR/DAS. Vous trouverez les valeurs des SAR de la plupart des GSM courants sur le site suisse www.topten.ch ou sur www.sarvalues.com

N’hésitez pas non plus à jeter un œil sur le site de l’asbl ecoconso.

Crédit photographique : Prod. Numérik - Fotolia.com

notes :

[1Indice d’absorption du rayonnement électromagnétique par les tissus exprimé en W/Kg